Jeanne de Belleville-Etudiante dévergondée

Jeanne de Belleville-Etudiante dévergondée

Aujourd’hui j’ai 30 ans, je suis associée dans un cabinet d’avocat parisien, j’ai un bon salaire, une Mercedes de fonction, un chouette appart…
Je suis devenue une parisienne bon chic bon genre et d’aucun dirons que je suis une belle salope. Belle c’est vrai, je fais tout pour entretenir ce que la nature m’a donnée, et je crois que je le suis encore plus aujourd’hui qu’à 20 ans, une beauté fatale, à laquelle aucun homme n’a résisté jusqu’à présent, j’obtiens toujours ce que je veux.
Salope, ce n’est pas faux, j’adore le sexe, et je suis prête à faire jouer cet avantage pour arriver à mes fins en toutes circonstances.
C’est que, lorsque j’étais étudiante, j’ai appris bien plus que le droit à l’université. J’ai découvert comment user et abuser de mes charmes, comment profiter de mon goût pour le sexe pour obtenir des hommes qu’ils se plient à tous mes désirs.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.